Elser, Un Héros ordinaire

un film de Oliver Hirschbiegel

  • Production : 2014
  • Fiction
  • VOSTFR
  • Couleur
  • En salle : 21 octobre 2015
  • Allemagne
  • 1h54
  • Visa : 143.094
  • Interdit aux -12 ans / 65eme Festival du film de Berlin

Synopsis

Allemagne, 8 Novembre 1939. Adolf Hitler prononce une allocution devant les dirigeants du parti nazi dans la brasserie Bürgerbräu à Munich. Une bombe explose, mais Hitler ainsi que Joseph Goebbels, Heinrich Himmler, Martin Bormann et d’autres ont quitté les lieux quelques minutes plus tôt. L’attentat est un échec. Rattrapé à la frontière suisse alors qu’il tentait de s’enfuir, Georg Elser est arrêté puis transféré à Munich pour être interrogé. Pour les Nazis, il s’agit d’un complot et on le soupçonne d’être un pion entre les mains d’une puissance étrangère. Rien ne prédestinait Georg Elser, modeste menuisier, à commettre cet acte insensé ; mais son indignation face à la brutalité croissante du régime aura réveillé en lui un héros ordinaire….

Téléchargements

Télécharger Tout télécharger

Crédits

FICHE ARTISTIQUE
GEORG ELSER Christian Friedel
ELSA Katharina Schüttler
ARTHUR NEBE Burghart Klaussner
HEINRICH MÜLLER Johann von Bülow


FICHE TECHNIQUE
SCÉNARIO Fred Breinersdorfer, Léonie-Claire Breinersdorfer  
RÉALISATION Oliver Hirschbiegel
IMAGE Judith Kaufmann
SON Steffen Graubaum
MONTAGE Alexander Dittner
DÉCOR Benedikt Herforth, Thomas Stammer
MUSIQUE David Holmes
CONSEILLER HISTORIQUE Prof. Dr. Peter Steinbach
PRODUCTION Lucky Bird Pictures: Boris Ausserer, Oliver Schündler, Fred Breinersdorf


BIOGRAPHIE RÉALISATEUR OLIVER HIRSCHBIEGEL
Né en 1957, Oliver Hirschbiegel interrompt sa scolarité pour partir travailler sur un bateau. il reprendra par la suite ses études à l'Académie des Arts de Hambourg, avant de s'orienter vers la photo et la vidéo. 
En 1986, après avoir écrit son premier scénario « Das Go! Projekt », qu'il réalise pour la chaine de télévision allemande ZDF, Oliver Hirschbiegel tourne de nombreux téléfilms. 
En 2001, le metteur en scène passe au long métrage avec le thriller « L'Expérience » inspiré d'une terrifiante étude menée à la prison de Stanford dans les années 70. Ce film, grand succès critique et public sera récompensé dans de nombreux festivals.
Il s'empare trois ans plus tard d'un sujet éminemment délicat en réalisant « La Chute », qui s'intéresse aux dernières heures d'Adolf Hitler dans son bunker berlinois. Adapté du bestseller de Joachim Fest, « La chute » fut l'un des plus gros succès de l'histoire du box-office allemand, remporte de nombreux prix et est nommé à l'Oscar du meilleur film étranger en 2005. 
HIRSCHBIEGEL change radicalement de registre avec « Invasion » en 2006, adaptation d'un classique de littérature de science-fiction, avec Nicole Kidman et Daniel Craig. En 2009, « Five minutes of heaven » qui traite du conflit irlandais, reçoit le prix de la réalisation au festival Sundance. En 2013, le réalisateur met en scène Naomi Watts dans son biopic « Diana ». Oliver Hirschbiegel connait également un grand succès en réalisant les 4 premiers épisodes de la fameuse série « Borgia » en 2014. « Un homme ordinaire » est son premier film allemand depuis plus de 9 ans.


BIOGRAPHIE CHRISTIAN FRIEDEL
Né à Magdeburg le 9 mars 1979, Christian Friedel poursuit des études d’art dramatique à l’école Otto-Falckenberg de Munich. Il est engagé la même année au théâtre Staatsschauspiel. En 2006, il joue sous la direction de Wilfried Schulz dans plusieurs pièces puis le suit au théâtre Dresden en 2009, dans lequel il travaillera jusqu’en 2013. L’acteur reçoit de nombreux prix pour ses performances au théâtre, dont le prix Erich Ponto-Preis en 2010.
Après quelques courts métrages, il décroche le rôle de l’instituteur dans le film multi-primé de Michael Haneke » Le Ruban Blanc ». On le verra ensuite dans « Closed Season » de Franziska Schlotterer en 2012, puis il partagera l’affiche avec Matthias Schweighöfer et Friedrich Mücke dans « Russian Disco », adapté du bestseller de Wladimir Kaminer.
L’année dernière, Christian Friedel a interprété le poète Heinrich dans « Amour Fou » de Jessica Hausner sélectionné à Un Certain Regard au Festival de Cannes.
Il est également passionné de musique, il joue du piano et sort un EP, intitulé The Close, en 2011. Puis, formera le groupe de musique, « Woods Of Birnam » dont le premier album sort en 2014.