Présentation

Sophie Dulac Distribution

Créée en 2003, Sophie Dulac Distribution a pour objectif la distribution de films de long-métrages, fictions et documentaires dans les salles de cinéma françaises. La société s'intéresse au cinéma d'auteur français et international ainsi qu'aux premiers films et aux films de répertoire.

Avec plus de 100 films distribués depuis 2003, SDD a sorti des films en salles de grande qualité qui ont donné à chacun d'eux un large écho dans un marché difficile.

S'appuyant sur une relation privilégiée avec le réseau de salles parisiennes « Les Ecrans de Paris » (5 complexes à Paris), Sophie Dulac Distribution s'est lancé dans un programme d'acquisitions de films de fiction et de documentaires particulièrement ambitieux. En effet, la société distribue une dizaine de films par an.

La société compte dans son catalogue des films de réalisateurs prestigieux tel que Bela Tarr, Frederick Wiseman, Alexandre Sokourov, Jacques Doillon  ou encore Theo Angelopoulos et s'intéresse aussi aux premiers films en accompagnant  et en révélant de nouveaux talents comme Katel Quillévéré ou Eva Ionesco par exemple.

Les films de son catalogue sont programmés dans des festivals renommés comme les festivals de Cannes, Locarno, Berlin, Toronto, Sundance ou Venise entre autres. Nombreux ont reçus des prix honorifiques comme
« Mère et fils » qui a reçu l'Ours d'Or au Festival de Berlin (2013), « Faust », le  Lion d'or à Venise (2012), ou encore « Le démantèlement », Prix SACD à la Semaine de la Critique à Cannes (2013).

SDD entend tisser une relation de fidélité avec ses auteurs. À ce titre, elle est ravie d'accompagner régulièrement les cinéastes comme Frederick Wiseman (« La Danse », « Crazy Horse », « Boxing Gym », «At Berkeley » et « National Gallery ») ou encore Alexandre Sokourov (« Faust », « Le Louvre  sous l'occupation »).

SDD s'investit aussi sur le cinéma de répertoire comme par exemple « Lola »  de Jacques Demy, « Tell me lies » de Peter Brook ou encore « Lola Montes » de Max Ophuls, et réalise pour ces titres des ressorties ambitieuses sur des combinaisons importantes. Le dernier en date, « Le roi et l'oiseau » de Paul Grimault & Jacques Prévert (1980), sortie sur 120 copies, a dépassé les 100 000 entrées France depuis sa ressortie en juillet 2013 et est exploité sur une longue période via le dispositif  ''École au cinéma'' du Centre National de la Cinématographie.

L'année 2007 a été exceptionnelle avec les sorties de deux films produits par Sophie Dulac Productions : « La Question Humaine » (plus de 140 000 entrées France) et le premier film israélien d'Eran Kolirin « La visite de la fanfare » qui a réuni à ce jour plus de 500 000 spectateurs en France.

Sophie Dulac Distribution a l'honneur de sortir en salle en 2009, le documentaire du prestigieux réalisateur Frederick Wiseman,  en sélection officielle au Festival de Venise: « La danse, le ballet de l'opéra de paris » qui réunit à ce jour plus de 120 000 spectateurs.

Les premiers films « Un poison violent » de Katell Quillevéré (100 000 entrées) et le documentaire « Benda Bilili » de Renaud Barret et Florent de la Tullaye (250 000 entrées)  ont un fort succès auprès du public à leur sortie en 2010 dans les salles.

 « My little princess » d'Eva Ionesco, à l'affiche en 2011, avec notamment au casting Isabelle Huppert, est sélectionné à la Semaine de la Critique à Cannes et approche aujourd'hui les 100 000 entrées.

En 2013, le film français « Landes » et le film serbe « La parade » (Festival de Berlin 2012) dépassent tous deux les 80 000 entrées. Enfin, « Hannah Arendt » de Margarèthe Von Trotta, coproduit par Sophie Dulac Productions, est un triomphe avec plus de 350 000 entrées. Ce qui place Sophie Dulac parmi les 20 premiers distributeurs au classement du film français 2013 (N° Août 2013)  avec un total de plus de 520 000 entrées.