A L'OUEST DU JOURDAIN

un film de Amos Gitaï

  • Production : 2017
  • Documentaire
  • arabe | Hébreu | Anglais | VOSTFR
  • Couleur
  • En salle : 11 octobre 2017
  • France | Israël
  • 1h24
  • visa en cours
  • Quinzaine des Réalisateurs (Festival de Cannes 2017), En Compétition au Festival de Jérusalem

A L'OUEST DU JOURDAIN

Synopsis

Amos Gitaï retourne dans les territoires occupés pour la première fois depuis son documentaire JOURNAL DE CAMPAGNE (1982). Gitaï circule en Cisjordanie où il est témoin des efforts de citoyens israéliens et palestiniens pour tenter de dépasser les conséquences d’une occupation qui dure depuis cinquante ans.

Téléchargements

Télécharger Tout télécharger

Crédits

QUELQUES INTERVENANTS DANS LE FILM
 
B’Tselem (Centre Israélien d’Information sur les Droits de l’Homme dans les Territoires Occupés) est une organisation non gouvernementale « créée dans le but de changer la politique israélienne dans les Territoires et de s’assurer que le gouvernement israélien, qui contrôle les Territoires, protège les droits humains des résidents et respecte ses obligations selon la loi internationale. Elle documente les violations des droits de l’homme dans les Territoires et en informe le public et les politiciens israéliens, lutte contre le déni qui prévaut dans le public israélien et promeut la création d’une culture des droits de l’homme en Israël. »
Voir :
Site de B’Tselem : http://m.btselem.org/about_btselem
Lire en ligne le rapport d’activité 2015 : http://www.btselem.org/download/2015_activity_report.pdf
 
 
Breaking The Silence (« briser le silence ») est une organisation non gouvernementale israélienne créée par des soldats et vétérans de l’armée israélienne. Elle recueille le témoignage des soldats qui ont effectué leur service militaire en Cisjordanie et à Jérusalem Est et qui « découvrent le gouffre entre la réalité qu'ils ont vécue dans les territoires occupés et le silence qu'ils rencontrent à la maison ». En publiant ces récits, Breaking the Silence espère « forcer la société israélienne à confronter la réalité qu'elle a créée » et à faire face à la vérité sur « les abus vis-à-vis des Palestiniens, le pillage et la destruction des biens. « L’occupation doit cesser, parce que gouverner des millions de personnes dépourvues de droits est immoral et mauvais pour Israël » (Yuli Novak).
Voir :
Site de Breaking the Silence: http://www.breakingthesilence.org.il
Y. Novak, “ Why Breaking the Silence? A place where breaking the silence is illegitimate - is not a democracy”, Haaretz, 24 février 2017, (Pourquoi Breaking the Silence? Un endroit où briser le silence est illégitime n’est pas une démocratie”, http://www.haaretz.com/opinion/.premium-1.773444
P. Smolar, « La justice israélienne ouvre une enquête contre un cadre de l’ONG Breaking the Silence », Le Monde, 24.6.2017 http://mobile.lemonde.fr/proche-orient/article/2017/06/24/la-justice-israelienne-ouvre-une-enquete-contre-un-cadre-de-l-ong-breaking-the-silence_5150532_3218.html
C. Ulrich : «“"Breaking the silence" : les témoignages de soldats israéliens sur la dernière guerre à Gaza », Atlantico, 5 mai 2015, http://www.atlantico.fr/rdv/revue-blogs/breaking-silence-temoignages-soldats-israeliens-derniere-guerre-gaza-claire-ulrich-2127545
 
 
The Parents Circle - Families Forum est une organisation qui réunit des familles israéliennes et palestiniennes ayant perdu l’un des leurs à cause du conflit. En organisant des activités conjointes, les membres de l’association veulent démontrer que la réconciliation est possible et qu’elle est même un préalable indispensable pour parvenir à une paix durable. « La réconciliation est une alternative à la haine et à la vengeance ».
Voir :
Site de l’organisation : http://www.theparentscircle.com/; https://www.youtube.com/watch?v=qMNg6NQSlLo
 
 
Gideon Levy est un journaliste et écrivain israélien, membre de la direction du quotidien Haaretz, où il tient une chronique hebdomadaire sur les activités de l'armée israélienne dans les territoires, intitulée Twilight Zone (« zone grise »), pour dénoncer la politique israélienne en Cisjordanie et lutter contre l’indifférence des médias et de la société israélienne au sort des habitants palestiniens des Territoires occupés. Depuis 30 ans, il se rend chaque semaine dans les Territoires, avec le photographe Alex Levac, pour raconter ce qu’il voit sur le terrain et amener ses lecteurs à imaginer ce qu’ils feraient, s’ils étaient dans la même situation. Certains Israéliens considèrent que Lévy agit pour le compte des Palestiniens et met en danger la sécurité du pays. D’autres voient en lui un héros.
Voir :
G Levy et A. Levac, “What I've Seen in 30 Years of Reporting on the Israeli Occupation - Six-Day War – 50 Years - The occupation has its own language: An Arab is a 'terrorist,' detention without trial is 'administrative,' the occupying power is forever the victim and writing about its crimes is treason”, Haaretz, 3 juin 2017
(Ce que j'ai vu en 30 ans de rapports sur l'occupation israélienne - Guerre de six jours - 50 ans – L’occupation a son propre langage : un Arabe est un « terroriste », la détention sans procès est « administrative », la puissance occupante est la victime pour toujours et écrire sur ses crimes est une trahison),
http://www.haaretz.com/israel-news/six-day-war-50-years/.premium-1.793196
https://interactive.aljazeera.com/aje/Palestineremix/phone/going-against-the-grain.html
 
 
Mihal Froman, 32 ans, vit dans une implantation à Tekoa, en Cisjordanie. Alors qu’elle était enceinte de cinq mois, elle a été attaquée à coups de couteau par un Palestinien. Juive observante, elle est la belle-fille du rabbin Menachem Froman, qui militait en faveur du dialogue entre les communautés juive et musulmane. Comme lui, elle pense « qu’il y a eu assez de haine depuis Caïn et Abel et que la haine n’a pas fait avancer le monde ». Elle continue à croire que les Juifs et les Arabes peuvent vivre ensemble.
Voir :

B. Lynfield, “Michal Froman: Pregnant West Bank stabbing victim says she needs to speak to her attacker”, The Independent, 22.01.2016, http://www.independent.co.uk/news/world/middle-east/michal-froman-pregnant-west-bank-stabbing-victim-says-she-needs-to-speak-to-her-attacker-a6828561.html

“We Cannot Count on Men to Create Peace. We Have to Do It Ourselves » News (Nous ne pouvons pas compter sur les hommes pour créer la paix, nous devons le faire nous-mêmes), Haaretz, 20.10.2016 https://www.google.fr/amp/www.haaretz.com/amp/israel-news/.premium-1.748406
Site de Women Wage Peace : http://womenwagepeace.org.il/en/donna-kirshbaum-streets-halls-power/
 
 
L’école de bédouins de Khan al Ahmar
Le campement bédouin de Khan al Ahmar, en Cisjordanie, est sous la menace d’un ordre imminent de démolition. Le village est situé près de Jérusalem, à l'est de la colonie de Ma'aleh Adumim. Quelques centaines de personnes y vivent sans aucune infrastructure. Parmi les bâtiments se trouve l’ « École des pneus », où sont scolarisés depuis 2009 des élèves de primaire venant des campements bédouins de la zone. L’école a été construite avec de la boue et de vieux pneus, avec l’aide d’une organisation non gouvernementale italienne. Jusqu’alors, les enfants devaient effectuer à pied des trajets longs et dangereux pour aller à l’école.
Voir :
Y. Berger, « Israel Orders Demolition of Entire West Bank Bedouin Village” (Israël ordonnne la démolition de tout un village bédouin en Cisjordanie), Haaretz, 7.8.2017, http://www.haaretz.com/israel-news/.premium-1.772725
L. Dearden, «  Israel orders demolition of Palestinian village in West Bank” (Israël ordonne de démolir un village palestinien en Cisjordanie), The Independent, 23.2.2017, http://www.independent.co.uk/news/world/middle-east/un-israel-bedouin-school-village-demolition-khan-al-ahmar-west-bank-unacceptable-palestinian-a7595586.html

A. M. Panepinto, “Al Khan al Ahmar, international law and the paradox of hope” (Al Khan al Ahmar, la loi international et le paradoxe de la paix)13.3.2017 http://criticallegalthinking.com/2017/03/13/al-khan-al-ahmar-international-law-paradox-hope/

B’Tselem, « Bedouins around Ma’ale Adumim: the Khan al-Ahmar Community and School” (Les Bédouins autour de Maale Adumim, la communauté de Khan al-Ahmar et l’école), publié en novembre 2013 et le 18 mai 2014 , disponible sur : https://www.jahalin.org/tag/khan-al-ahmar/



LISTE ARTISTIQUE ET TECHNIQUE
Un film de Amos Gitai
----------
Images
Oded Kirma
Eitan Hai
Vladimir Truchovski
----------
Sons
Amos Zipori
Nir Alon
Yishai ILan
----------
Chefs monteurs
Tal Zana
Vincent Schmitt
Yuval Orr
----------
Musique
Amit Poznansky
----------
Ecrit par
Amos Gitai
----------
Assistante-réalisation et coordination
MIRA BAUER
Conseillère artistique
Marie-Josée Sanselme
----------
Productrice déléguée France
Patricia Boutinard Rouelle
Producteur éditorial
Romain Icard
Production exécutive France
Macha Prod 
Stéphanie Schorter
 
----------
Producteur Israël
Amos Gitai
Producteurs exécutifs Israël
Shuki Friedman
Laurent Truchot
 
Conseillers à la production
Gadi Lévy
Ilan Moscovitch
Assistante monteuse
Sophie Didelot
Maquillage
Revital Darom
----------
Coordinatrice de production
Armelle Baubau
Administrateur de production
Frédéric Benoist du Sablon
Coordination AGAV FILMS
Rachel Henig
Laura Yehiel
Pauline Guiller
----------
Etalonnage
Alexandre Sadowsky
Mixage
Shelly Bar On
----------
 
Prestataires
Utopie
Planimonteur
Machine Molle
Cinéphase
----------
Une coproduction Nilaya Productions / Agav Films
Et France Télévisions
Avec la participation
Du Centre national du cinéma et de l’image animée
----------
Ventes Internationales
Doc & Film International
Distribution France :
Sophie Dulac Distribution - Michel Zana
----------
France 2
Unité des magazines d’information
Dominique Tierce
Hélène Risacher
Elise Lucet
Jean-Pierre Canet
Direction de la production
Frédéric Jeanne
Karima Tabti
Administration de la production
Laure Chapron
----------
Copyright ã 2017 Nilaya Productions AGAV Films France Télévisions
 
  • Presse

    • Relations Presse :
      Agnès Chabot (06 84 16 93 39)